mardi, septembre 10 2013

A propos de l'achat sur LRB

Vous achetez ici vos livres directement à CHAQUE libraire sans aucun frais supplémentaires (le site ne prend aucun pourcentage sur les ventes). Vous pouvez aussi prendre conseil auprès de chaque libraire par téléphone ou en allant les voir.

vendredi, avril 23 2010

Maintenance serveurs mardi 27 avril

Une petite annonce de service pour vous dire que nous allons effectuer une mise à jour matérielle d'un des serveurs de Livre Rare Book mardi 27 avril entre 9h et 10h. L'intervention ne devrait pas prendre plus de 15 minutes !

Modification 12:01 : c'est fait !

vendredi, juin 6 2008

Que tous ceux qui veulent devenir membre du S.L.I.P. se lèvent !!

Chères Consoeurs, chers Confrères,

Devant la recrudescence des problèmes que rencontre notre profession, notamment :

  • Braconnage des particuliers qui vendent leurs livres de façon professionnelle, sans s'acquitter des charges liées à l'exercice d'une activité déclarée,
  • Dérives de Barbe-Jaune, l'ogre postal (qui se fait appeler depuis peu "Banque Postale") qui ne cesse d'augmenter ses tarifs, en baissant la qualité de ses prestations,
  • Les pratiques abusives de certains sites de livres (Abebooks) qui profitent de leur position dominante pour augmenter les commissions, tout en réduisant notre espace de liberté,
  • Le plein de fuel de la camionnette qui sert à déplacer les livres,
  • La hausse incessante des loyers des boutiques, en particulier des librairies,
  • Le manque de courtoisie ou d'élégance, d'éducation de tous ces "confreres" qui oublient la sympathique remise confraternelle, qui met tant de baume au coeur (à défaut d'autre chose),
  • L'idée trop répandue que ce qui est rare est cher, et qui conduit certains "confreres" à déraper quand ils fixent le prix de certains livres, décrédibilisant ainsi toute la profession aux yeux de la clientèle, (une voiture à damier jaune et noir, avec seulement 3 roues, c'est rare, mais est-ce cher ?),
  • La pratique commode et simpliste consistant à s'aligner 1 euro moins cher que le prix trouvé sur Abebooks, et qui a fait chuter, à elle-seule, le marché de 50 à 70 % en 10 ans, ce qui a été très discrètement compensé par les effets de l'idée ci-dessus,
  • Le copiage sans réfléchir des fiches des confères, en prenant bien soin de copier les erreurs, les fautes de frappe, les défauts des livres, les erreurs de syntaxe,
  • La difficulté de trouver du bon papier crystal, ou celle de trouver de bons livres à des prix raisonnables,
  • La hausse du coût de la vie qui pénalise en premier les galériens bagnards que sont les libraires et les bouquinistes,
  • Les charges sociales mensualisées au premier janvier 2008, qui croissent de 20 % par an, alors que notre profession traverse son désert électronique depuis quelques années.

Pour toutes ces raisons, et d'autres encore, je propose la création du Syndicat des Libraires Internet Professionnels. (le SLAM, je le laisse à "Grands Corps Malade" pour ceux qui connaissent).

Que tous ceux qui veulent devenir membre du S.L.I.P. se lèvent !!

Arnaud Le Bras Librairie Philoscience

Projet de Loi de Modernisation de l'économie

LA MORT DU COMMERCE DE PROXIMITE

Le syndicat professionnel CBA ( Collectif des Brocanteurs et Antiquaires ) a adressé un courriel à tous les députés pour protester contre les chapitres 1 et 2 du projet de Loi de Modernisation de l'économie présenté à la presse par Madame Lagarde, le 28 Avril 2008. Certaines dispositions de ce projet indiquent, en effet, que le gouvernement met en oeuvre la disparition programmée du commerce de proximité. Outre la libéralisation d'implantation des grandes surfaces, le rapporteur de la Commission des affaires Economiques , de l'Environnement et du Territoire sur le projet de la Loi de Modernisation de l'économie, M. le Député Jean-Paul Charié, a présenté, le 22 Mai à l'Assemblée Nationale, l'article 3 de ce projet qui permettrait aux salariés ( du privé et du public) et aux retraités d'exercer une activité commerciale sans inscription au Registre du Commerce et des Sociétés dans une limite de chiffre d'affaires comprise entre 50 et 100% du plafond d'imposition du micro BIC. ( max : 76 500 € ). http://www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r0908.asp

Un grand nombre de commerçants aujourd'hui réalisent péniblement le plafond du micro B.I.C. compte tenu de la crise économique, du poids des charges sociales et fiscales et de l'augmentation constante de celles-ci.

Mettre en oeuvre une telle mesure mettrait en péril la plupart des commerces de proximité français.

Nous observons de plus que le gouvernement n'a pris aucune mesure pour endiguer le travail au noir sur les sites des ventes en imposant à ceux-ci des règles strictes d'activités pour les utilisateurs de ces sites en accord avec celles de l'économie réelle.

Le CBA a informé par ailleurs tous les syndicats et fédérations de syndicats du commerce français, souhaitant qu'ils se joignent à cette protestation et mettent en garde, avec le CBA, la responsabilité importante que les députés prendraient en votant en l'état ce projet de loi ayant pour conséquence directe la disparition d'un grand nombre de commerces.

Le CBA se réserve d'organiser des actions plus concrètes pour que le droit au commerce soit reconnu dans un cadre normal de concurrence.

Collectif des Brocanteurs et Antiquaires
Syndicat National ( E-1141 Nice 26.06.07) cba11syndicat@orange.fr
Contact : Jacques Salou, Secrétaire Général
06 99 25 66 51

COURRIEL ADRESSE AUX DEPUTES :

COLLECTIF DES BROCANTEURS ET ANTIQUAIRES
Syndicat National Professionnel
132 Chemin du Taméyé 06560 VALBONNE
Tél. : 06 99 25 66 51 cba11syndicat@orange.fr
E-1141 Nice 26.06.07

Nice, le 28 Mai 2008

Monsieur le Président

Monsieur Le Président de la république,

Je sais pertinemment que vous êtes débordé de travail, mais je vous serais reconnaissant de prendre connaissance de cette concernant les craintes du devenir de ma profession de Libraire liées au projet de loi de modernisation de l'économie. Professionnel de la librairie ancienne et éditions épuisées, exerçant par commerce électronique, je subis depuis plusieurs années la concurrence déloyale, pire illégale, des sites de ventes ouverts aux particuliers tels que EBAY - AMAZONE - DEUXFOISMOINSCHER - PRICEMINISTER - ET BIEN D'AUTRES, lieux de vente où des particuliers vendent librement sans contrôles, ni taxes et parfois avec des stocks plus importants que ceux des professionnels ! Cette activité para commerciale est une menace terrible pour notre métier car de par son importance elle devient du travail au noir et menace à très court terme la pérennité de mon entreprise ! Effectivement elle représente des dizaines de milliers de transactions journalières non soumises aux charges et taxes diverses liées à toute activité commerciale légale dont, nous autres professionnels inscrits au registre du commerce, sommes assujettis. Le projet d'auto entrepreneur visant à régulariser certains particuliers ayant de nombreuses ventes à leur actif ne doit pas occulter la concurrence que représente également le nombre impressionnant de transactions effectuées via ces hébergeurs (24 heures sur 24 et ce, 365 jours par an), par des millions de particuliers occasionnels.

Aucun seuil, en nombre de ventes éventuellement autorisées aux particuliers, n'ayant été arrêté à ce jour, le danger de cette concurrence déloyale se situe dans la multiplicité de ces transactions. Que ce passerait-il si tout à chacun, sans être inscrit à la Chambre de Commerce ou de Métiers, se mettait à vendre ouvertement des boissons devant un bar ? de l'alimentation devant un restaurant, une épicerie, ou un super marché ? des fleurs en face d'un fleuriste, etc.

Comment réagiriez-vous, si dans votre quartier, vous étiez le seul à acquitter les impôts fonciers sous prétexte que vos voisins ne soient pas inscrits au Cadastre ? Force est de constater que nous autres, Professionnels de la librairie ancienne et de bien d'autres secteurs d'activités, sommes confrontés à cette inégalité flagrante, et il me semblerait logique de traquer ces vendeurs particuliers, ayant des transactions équivalentes voire parfois supérieures à celles des professionnels et de les taxer comme nous le sommes nous-mêmes

Si rien ne devait changer, je pressens un nombre incalculables de dépôts de bilan de professionnels qui deviendront rapidement des particuliers pour pouvoir gagner plus en évitant toute taxe ou impôts ! Certain de votre attention face à nos préoccupations concernant le projet de loi qui vous sera prochainement exposé, recevez, Monsieur le Président, mes respectueuses considérations.

Victor Sevilla.

lundi, avril 28 2008

Grêve virtuelle de libraires Espagnols

Un certain nombre de libraires espagnols ne veulent pas se laisser faire vis-à-vis du changement de politique tarifaire d'un site internet de vente en ligne de livres anciens, d'occasion. Selon le comminiqué d'uniliber.com, cela représente un boycott de prêt de 1 200 000 livres. J vous copie ici leur note d'information :

Logo Uniliber

''LETTRE D’ INFORMATION

Disparaissent PLUS D’ UN MILLION DE LIVRES sur Internet

Il nous est arrivé l’information qu’un nombre très important de librairies espagnoles spécialisées dans les livres anciens, rares et d’occasion, a décidé de façon individuelle mais très coordonnée, de retirer ses livres pendant une semaine du site www.iberlibro.com et www.abebooks.com après l’annonce de l’augmentation des coûts que cette entreprise canadienne leur inflige.

Sans doute cette mesure aura une incidence, selon les affectés, sur une réduction des marges commerciales actuelles des librairies ou sur une montée du prix des livres pour le client.

Plusieurs professionnels nous communiquent qu’ils vont essayer de définir et d’adopter pendant cette période, toute une série de mesures, afin d’offrir le meilleur service et le plus économique à tous ses clients et à ses acheteurs potentiels, pour que la distorsion qui puisse apparaître sur le marché à cause de la réduction du stock soit de la plus courte durée possible…

L’immédiate répercussion pour les usagers étant qu’ils ne pourront pas accéder à presque 1.200.000 livres, pour la plupart espagnols, du 28 Avril au 4 Mai 2008 inclus, sur les sites www.iberlibro.com et www.abebooks.com

Cependant, ces professionnels nous ont confirmé que si vous souhaitez continuer à profiter de la totalité des stocks de ces librairies, n’hésitez pas à vous connecter sur les sites suivants, que l’on vous recommande :

www.uniliber.com (220 librairies, pour la plupart espagnoles, 2.740.000 livres, pour la plupart espagnols)

www.marelibri.com (2.000 librairies dont celles citées plus haut, plus de 20.000.000 de livres)

www.vialibri.net (plus de 15.000 librairies, dont celles précitées, et 150.000.000 de livres env.)

Recevez mes cordiales salutations,''

mardi, janvier 2 2007

Les voeux de l'équipe!

Bonjour à tous!

Pour débuter ce nouveau chapitre de l’année 2007, toute l’équipe de LRB vous souhaite une très BELLE ET BONNE ANNÉE pleine de mots et de moments savoureux, de beaux voyages au fil des pages de la vie et des livres, de belles découvertes littéraires et des histoires fabuleuses.

L'équipe LRB.

vendredi, décembre 22 2006

Bonjour diego, manny et sid !

Diego, Manny et Sid, les nouveaux serveurs musclés, ont commencé leur travail depuis hier matin.

Certains de vous l'ont déjà remarqué : le site est globalement plus rapide. Les machines sont plus puissantes et la connexion internet plus véloce. La migration était préparée depuis plusieurs jours. Elle s'est déroulée correctement. Quelques légers problèmes ont été réglés dans la journée.

Ceci va nous permettre d'avancer sereinement dans le développement et l'amélioration de livre-rare-book. Nous avons encore d'autres projets dans nos cartons !

De plus, nous avons profité de l'occasion pour améliorer divers aspects de nos services, comme une lutte anti-spam efficace pour ceux qui ont un email chez nous.

(Si vous n'aimez pas les noms des serveurs, adressez vos doléances à Florent ! :p)

vendredi, octobre 27 2006

Le compte LRB, obligatoire pour commander ?

Pour le moment, oui.

Cependant, quelques commentaires à ce sujet nous suggèrent d'assouplir cette contrainte.

Tout d'abord, pourquoi est-il intéressant d'avoir un compte LRB ?

  • Pour pouvoir dialoguer facilement avec le libraire et garder une trace des conversations.
  • Pour avoir un historique de ses commandes.
  • Pour ne pas saisir de nouveau ses informations personnelles à chaque fois que vous commandez.
  • Pour enregistrer ses recherches et être averti par email lorsque de nouveaux livres correspondent à ce que vous recherchez.

Ceci dit, certaines personnes n'ont que faire des avantages sus-cités. Créer un compte pour acheter sur LRB est donc pour eux une contrainte supplémentaire.

Nous allons donc donner la possibilité de commander sans créer de compte client LRB. Il sera possible, à partir d'un lien fourni dans l'email de confirmation, d'accéder à la commande et donc au suivi et dialogue la concernant.

Nous allons donc retravailler le site pour cela : lors de la commande, le choix de créer un compte ou non ainsi que les différences seront clairement expliqués.

Nous pensons toujours que créer un compte est la meilleure solution, car offrant plus de fonctionnalités au client. Ceux qui y sont réfractaire ou n'en n'ont pas besoin auront le choix de ne pas le faire.

vendredi, octobre 13 2006

A vous de jouer !

Les nouvelles fonctionnalités que nous préparons depuis quelques temps sont en ligne. Certains se souviendront peut-être avoir discuté de cela avec nous au salon du livre à Paris en mars dernier !

Alors au menu, pour les visiteurs :

  • L'interface du compte client a été entièrement refaite. La possibilité d'enregistrer des recherches est toujours là mais, on espère, un peu plus agréable à utiliser.
  • Un compte client permet désormais de gérer ses commandes passées : état d'une commande, dialogue avec le libraire, historique, etc.
  • Ceux qui avaient déjà un compte peuvent utiliser leur ancien identifiant en lieu et place de leur email.

Pour les libraires :

  • L'ancienne interface de gestion des commandes a disparu !
  • Deux nouveaux menus : "Commandes en cours" et "Commandes archivées".
  • Pour les commandes en cours : attribution des frais de port, modification de l'état de la commande (confirmée, expédiée, etc.), dialogue avec le client.
  • Les commandes que vous aviez déjà dans l'ancien espace ont été importées. Si vous les cherchez, elles sont dans "Commandes archivées".

Il est maintenant obligatoire de créer un compte livre-rare-book pour passer commande. La procédure est cependant très simple : un email et un clic suffisent ! Et le compte peut être créé pendant qu'on effectue une commande.

De nombreuses autres petites améliorations ont été ajoutées sur le site. Certaines sont discrètes, juste esthétiques ou invisibles (enfin pour vous, pas pour nous !).

Dernière chose : nous avons fait notre maximum mais rien n'est exempt de bugs ! Alors si vous en trouvez un au détour, laissez-nous un commentaire ou écrivez-nous un message, on partira à la chasse...

jeudi, octobre 12 2006

Mise en place du nouveau bon de commande.

Bonsoir à tous les usagers de Livre-rare-book!

Comme nous vous l'avons annoncé, un nouveau bon de commande était à l'étude depuis un certain temps. L'étude et la réalisation de ce nouvel outil sont maintenant terminées (bien que des retouches soient sûrement à faire dans le futur) et il est temps de le mettre en place et d'en profiter!

Nous avons planifié l'installation à demain matin. Son coup d'envoi sera lancé entre 9 et 10 heures. Cette dernière impliquera une indisponibilité passagère du site que nous tenterons bien sur de réduire au maximum.

Nous espérons que cette nouveauté plaira à un maximum d'entre vous.

Cordialement,

L'équipe Livre-rare-book

Mise à jour : 9-10 heure, c'était un petit peu optimiste ! Rendez-vous plutôt vers midi :)

mardi, octobre 10 2006

LRB se met à la page

Amateurs de vieux livres, bonjour!

Ce n'est pas parce qu'on aime les vieux livres qu'il ne faut pas être à la page (web bien sûr!). A l'instar de ces gens qui font partager leur journal intime (je me demande si Anaïs Nin aurait eu un blog aujourd'hui), nous avons décidé de créer ce blog afin de vous tenir au courant de notre actualité, de vous faire part de notre présence sur les salons et nous espérons même partager avec vous nos folles aventures livresques. De votre côté vous pourrez vous exprimer en commentant les billets que nous mettrons en ligne. Cela nous permettra d'améliorer toujours plus vos recherches et l'accès aux ouvrages que vous désirez.

Par exemple, nous sommes actuellement en train de travailler sur un nouveau bon de commande et nouvel espace client qui seront en ligne dès vendredi. L'ancien bon de commande n'ayant pas fait l'unanimité, nous comptons donc sur vous pour nous envoyer vos suggestions et critiques bonnes ou mauvaises, (les bonnes, pas celles de Genet, ça fait aussi du bien!) A vos claviers!

Nous serons ravis de vous lire, alors n'hésitez pas, lâchez-vous! Commentaires et suggestions (nous essayerons d'en tenir compte!), humeurs, envies, nous avons hâte de vous lire!
Quant à nous, nous vous tiendrons au courant de la vie du site régulièrement et espérons vous tenir en haleine avec des nouvelles extraordinaires !!! (Si! Si!)

A très bientôt en ligne!
Littérairement vôtre ...
Nathalie